Blog

10 jours dans le désert du MDS, 6ème course de l’Ultra-Trail® World Tour

10 jours dans le désert du Marathon des Sables, 6ème course de l’Ultra-Trail® World Tour

 

10 jours dans le désert du Sahara, 8 nuits dans un bivouac à côté des chameaux et 250 km de course sur un sable brûlant … Les coureurs de la 32ème édition du Marathon des Sables se souviendront longtemps de cette expérience un peu folle mais incroyable. A la fin, Rachid EL MORABITY s’empare, pour la cinquième fois, du trophée du Marathon des Sables alors qu’Elisabet BARNES signe sa deuxième victoire sur l’épreuve. 

 

Une bataille de haute voltige chez les femmes :

 

Les athlètes présentes sur le Marathon des Sables ont fait le show sur cette course dans le désert. Les favorites ont tenu leur rang et ont dépassé leurs limites pour nous offrir une belle épopée.

 

Alexis Berg

Alexis Berg

 

Elisabet BARNES (SWE) a fait parler son expérience sur le Marathon des Sables cette année. Après sa victoire en 2015, elle a très bien entamé la course en remportant les trois premières étapes avec une large avance sur Nathalie MAUCLAIR (FRA) et Fernanda MACIEL (BRA), ses deux principales concurrentes.

 

Elisabet aurait pu continuer sur cette lancée jusqu’à la fin de l’événement mais c’est sans compter la première du classement général de l’Ultra-Trail World Tour qui avait à cœur de remporter l’épreuve reine du Marathon des Sables en 80 kilomètres. Nathalie MAUCLAIR s’impose sur la 4ème étape juste devant Elisabet.

 

Mais malgré son acharnement et son courage, cette victoire ne suffira pas à Nathalie pour remporter le Marathon des Sables qui finit deuxième devant Fernanda MACIEL. Elisabet BARNES ramène donc pour la deuxième fois le titre en Suède.

 

La famille El Morabity au sommet du Marathon des Sables :

 

Dans la famille El Morabity, je demande les deux frères. Courir 250 kilomètres en six étapes, ils savent le faire. Courir sous la chaleur accablante du Maroc, ils savent le faire. Courir dans le sable du désert du Sahara, ils savent le faire. Ils savent tellement bien le faire qu’au Marathon des Sables, Rachid et Mohamed EL MORABITY (MOR) ont brillé.

 

Mais il ne peut y avoir qu’un vainqueur et malgré la victoire de Mohamed sur la première étape, Rachid a vite repris le dessus en remportant les 4 étapes suivantes. Il remporte pour la cinquième fois le Marathon des Sables devant son petit frère et devant le Britannique Thomas Evans, la révélation de cet événement sur le plan sportif.

 

On retiendra également la belle 9ème place d’Andrew Symonds, soutenu par l’UTWT pour cette course.

 

Bilan de la course :

 

Sur cette 32ème édition du Marathon des Sables, les dunes du Sahara ont accueilli plus de 1200 participants. Les coureurs, en cohabitation avec les chameaux, ont vécu une expérience unique qui restera à jamais gravée dans leurs mémoires. Bilan de cette course : du courage, de l’abnégation, de la bonne humeur, de la joie, des pleurs, beaucoup de courbatures et surtout un grand SOURIRE sur le visage des finishers.

 



%d blogueurs aiment cette page :