Blog

Marathon des Sables SERIES – Résumé

Les rois du désert dominent encore les dunes et les esprits !

 

La 31 ème édition de Marathon des Sables, considéré comme l’une des courses les plus difficiles au monde, a accueilli cette année plus de 1200 participants au parcours bien différent. Les concurrents se sont affrontés dans le désert sud marocain, en individuel ou en équipe, lors de 6 étapes pour un parcours total de 257 km, battant les records de distance. 

 

Un parcours exigeant, où les difficultés qui s’enchainent offrent toutes les variantes du Sahara. Traverser des ergs (champs de dunes), des djébels (montagnes), des plateaux caillouteux, des lacs asséchés ou des oueds où ne coule que le sable, mais aussi des oasis, des campements nomades ou des villages traditionnels en pisé.  Une atmosphère toute particulière qui rend cette course mythique et féerique.

 

Une 31è édition du Marathon des Sables formée par les participants - Ultra-Trail Word Tour Crédits : Cimbaly /V.Campagnie@mds2016

Une 31è édition du Marathon des Sables formée par les participants – Ultra-Trail Word Tour Crédits : Cimbaly /V.Campagnie@mds2016

 

Une histoire, qui en raconte d’autres …

 

Le marathon des sables accueille chaque année de nouveaux participants avec des histoires toutes particulières, aux travers desquelles vivent la course. A l’instar de Nicolas Jacob, Yan Motschwiller et Mickael Bloyer, nous prouvant que les sourds comme les entendants, ont des jambes et un mental, et Duncan Slater, qui a perdu ses deux jambes en Afghanistan et suscite l’admiration.

 

Femme, femme, femme

 

La participation des femmes ne cesse de croître au MDS. 207 femmes ont participé à la course dont certaines favorites telles qu’ Elisabet Barnes gagnante de l’édition précédente mais aussi Laurence Klein, Nathalie Mauclair et Fernanda Maciel.

 

Un grain de folie

 

Le départ est donné le dimanche 10 avril à 9h pour les 1109 concurrents de la 31 eme édition du MDS .  Du plat, aux dunes les plus hautes du Maroc, jusqu’au plateau rocailleux, la première étape de 34 km par cette journée chaude et venteuse s’annonce riche en émotions ! 

 

Dès cette première étape, la domination marocaine se fait forte chez les hommes alors que le podium se dessine international côté femme. Rachid EL MORABITY (MAR)vainqueur à trois reprises de la course et annoncé grand favori, prend la tête du classement tandis que chez les femmes, c’est Natalia SEDYHK (RUS) qui arrive en tête au premier check-point, faisant très forte impression. Nathalie MAUCLAIR (FRA) la suit à quelques minutes, fidèle à son allure mesurée.

 

Après un espoir de reconquête sur la 2 ème étape chez les hommes, une énorme domination marocaine se fait à nouveau sentir sur la 3 ème étape tandis que Nathalia SEDYHK enfonce le clou et écrase la concurrence. Une étape de 37,5 km, plus courte mais plus chaude, avec du terrain sablonneux et les ruines de Ba Hallou en point d’orgue.

 

A l’issue de la quatrième étape, l’étape longue du MDS, juge de paix pour l’élite et l’ogre pour la majeure partie du peloton, effrayé par ses 84,3 km, Rachid El MORABITY et Natalia SEDYKH confirment leur domination sur la 31 ème édition du MDS.

Rachid EL MORABITY se fait fêter comme jamais sur la ligne d’arrivée de cette étape. Le Marocain gagne sa quatrième étape consécutive, ne laissant aucune miette aux autres concurrents.

 

A noter également la belle remontée au classement général des Français Erik CLAVERY et Jean-Sébastien BRAUN, ainsi que Carlos GOMES DE SA et Sondre AMDAHL, tous bien ancrés dans le Top 10. Un Top 10 intégré par Natalia SEDYKH, qui pointe à la dixième place au classement général.

Rachid EL MORABITY au Marathon des Sables - Ultra-Trail World Tour / Crédits : l.corless@MDS2016

Rachid EL MORABITY au Marathon des Sables – Ultra-Trail World Tour / Crédits : l.corless@MDS2016

 

Une clôture en beauté

 

Les derniers concurrents de la 31e édition du MARATHON DES SABLES franchissent la ligne d’arrivée sous un tonnerre d’applaudissements. L’émotion est à son comble sur cette ligne d’arrivée qui clôture le classement général du MDS 2016. Les coureurs, qui ont lutté contre le sable, le vent, les conditions de vie précaire, le manque de nourriture sont enfin libérés !

 

Puis vient l’heure des récompenses. Les prix spéciaux, comme celui décerné à ce duo père-fils, ou à l’Australienne gravement brûlée, puis les podiums par catégories, et enfin les 10 premières femmes et les 10 premiers hommes. L’ambiance est chaleureuse, les concurrents accueillent la succession de récompenses sous un tonnerre d’applaudissements, pour terminer en apothéose par le quatrième sacre de Rachid EL MORABITY, le roi du désert.

 

Ligne d'arrivée du Marathon des Sables - Ultra-Trail World Tour Crédits : Cimbaly/V.campagnie@mds2016

Ligne d’arrivée du Marathon des Sables – Ultra-Trail World Tour – Crédits : Cimbaly/V.campagnie@mds2016

 

Le MDS est devenu une communauté où le désert efface toute trace d’origine, d’âge, de genre, de classe, où tous sont sur un même ligne de départ, pour un nouveau départ vers l’humilité face à l’immensité et la beauté du désert !

 

Retrouvez les résultats de la course ici.

 

Les photos de la course ici 

 

Merci et à l’année prochaine ! 



%d blogueurs aiment cette page :