Blog

eiger ultra trail world tour

Un parcours à couper le souffle pour les coureurs de l’Eiger Ultra-Trail

Un parcours à couper le souffle pour une course qui monte à l’Eiger Ultra-Trail®

Runners cross a bridge at Eiger Ultra-Trail, by Thomas Senf

Runners cross a bridge at Eiger Ultra-Trail, by Thomas Senf

L’Eiger, dont la face mythique fait rêver les alpinistes du monde entier, s’offrait pour la 5e année consécutive aux coureurs de trail. Non sans mal tant les sentiers du massif offrent des parcours engagés.

Récit d’une course aux paysages exceptionnels.  

 

Un rendez-vous devenu incontournable au cœur de l’été européen

Une saveur particulière régnait au cœur de Grindelwald cette année, quelques semaines après la disparition tragique de Ueli Steck, ambassadeur de l’événement. Une atmosphère empreinte d’émotion mais un temps clément attendait les coureurs dans la station suisse pour la 13e étape de l’Ultra-Trail® World Tour 2017.

La course principale, le E101, propose 101 km et 6700m de dénivelé positif à quelques centaines de coureurs. De très bons coureurs sont au rendez-vous de cette édition 2017 avec, entre autres, Jordi Gamito, Scott Hawker, Urs Jenzer le local de l’étape et Thomas Evans, révélation du dernier Marathon des Sables. Chez les femmes, la grande favorite Andrea Huser, tenante du titre, avait fort à faire face à un beau plateau et après une première expérience américaine éprouvante il y a seulement quelques semaines à la Western States Endurance Run.

 

 

Une course dont l’issue s’est dessinée très tôt.

Dès avant le 15e kilomètre, on retrouvait Stephan Hugenschmidt aux commandes. Le jeune Allemand de 31 ans, au palmarès déjà bien rempli et qui a représenté entre autres son pays aux mondiaux IAU de 2016, n’allait plus lâcher la tête pour finir en un peu plus de 11h. Derrière lui, les places d’honneur se sont aussi dessinées rapidement et les favoris n’ont pas déçu puisqu’on retrouve des têtes bien connues dans le top 10 !

 

La course féminine aura vite choisi sa championne également. Andrea Huser confirme son ultra domination chez elle et remporte la course en 13h et 46min, 1 heure devant Martina Trimmel, qui fait une 2e partie de course rapide pour arriver avec 5 minutes d’avance sur Helene Ogi. Denise Zimmerman, Marie McNaughton complètent le TOP 5 d’un classement international mais dominé par les locales. Mention spéciale à Stephanie Case qui a enchaîné après l’Eiger également.

 

Pour tous, la joie de finir

 

Pour les athlètes tout en haut de l’affiche mais également tous les coureurs au départ de la course, un objectif majeur : finir. Et ce fut le cas pour 483 heureux finishers le week-end dernier. Félicitation à tous, ils font désormais partie de ce club privilégié des finishers UTWT.

 

Le classement complet de la course et de l’UTWT disponible ici.

 

Pour les meilleurs, rendez-vous est désormais fixé à Chamonix, pour la grande semaine de l’UTMB®, où 3 courses font désormais partie du circuit UTWT. Départ dès le mercredi 30 août pour les parcours de la TDS®, de la CCC® et du mythique UTMB® !

 

TOP Eiger

 

 

 

 



%d blogueurs aiment cette page :